Zébulette a soufflé sa première bougie!!!

Bonsoir à tous et à toutes,

Aujourd’hui était une journée riche en émotions pour nous, et ça le sera encore dimanche… Notre Zébulette a eu un an. Le flot de souvenirs nous a envahi et il a été compliqué de rester zen car il nous arrive d’avoir encore du mal à apprivoiser ces sentiments contradictoires…

La grossesse de Zébulette était une grossesse dite « à risque » car surpoids de Maman, diabète gestationnel, et bébé pressé comme son frère… Je suis restée alitée les derniers mois pour la garder au chaud car ni Papa, ni moi ne voulions revivre cette séparation avec bébé en néonat’ (Coquinou est arrivé à 7 mois et demi). Puis, il a fallu déclencher l’accouchement 21 jours avant terme car mademoiselle profitait trop bien…

Nous confions donc Coquinou à Papy , un peu angoissés tout de même car nous n’avions jamais été séparés de notre grand, de notre tout premier petit…sauf pour quelques heures bien sûr. Rassurez vous il était très heureux d’avoir Papy pour lui seul! Nous nous dirigeons donc à la maternité et les heures qui ont suivies marqueront notre vie à tout jamais…

Le déclenchement s’est très bien passé et le travail a très vite avancé, trop même. Nous avons donc vu notre petite princesse pointer le bout de son nez, et tout s’est très bien déroulé. Nous profitons donc de ces intenses moments magiques avec notre merveille. Nous annonçons donc son arrivée à nos proches et amis puis le pédiatre est arrivé au bout d’une heure et demi, deux heures.

Et là, le ciel nous est tombé sur la tête, l’incompréhension, la peur, le cauchemar. On emmène Zébulette en néonat’…ce lieu que nous ne voulions plus revoir… Papa suit donc notre petite chérie et on finit par lui dire « on la garde »! Sous le choc, en colère, dépités, ne comprenant pas tout ce qui se passe et pourquoi on doit vivre une nouvelle fois cette épreuve de nous « enlever » notre bébé. Le verbe est fort, c’est volontaire, car nous avons mis 3 ans avant d’arriver à avancer après cette séparation forcée. C’est un moment sensé être beau et magique, rempli de bonheur… Certes ça l’est, et ça l’a été pour nos deux bébés, mais la tristesse, l’angoisse, la colère et l’incompréhension se sont invités à la fête, alors qu’ils n’y étaient pas conviés. Nous avons versé beaucoup de larmes de joie et de tristesse, rien que de poser ces mots ici, les larmes roulent sur mes joues… Je ne peux les contenir…

Le lendemain, Zébulette sera transférée dans une autre unité de néonat’, elle a des troubles du rythme cardiaque… Je demande donc à sortir je ne peux pas supporter d’être ici , seule sans elle!!! C’était inconcevable pour moi. Aujourd’hui je n’ai toujours pas fait le deuil de ces séparations à la naissance, et je serai à jamais meurtrie par ces moments…

Nous avons vécu des jours et des nuits d’angoisse, de larmes, d’émotions intenses tout en jouant notre rôle de parents auprès de Coquinou, à qui nous avons décidé de tout expliquer avec ses mots à lui, et de lui présenter sa petite soeur à travers la vitre de la néonat’… Ces moments ont été extrêmement durs pour nous, mais nous ne nous plaignons pas, car nous y avons vu des crevettes, des grands prémas, et des parents pour qui ces jours ont duré des mois.

Elle rentrera à la maison avec un traitement et des examens médicaux réguliers, nous revivrons une hospitalisation d’une semaine suite à une crise de tachycardie. Un deuxième traitement est mis en place… Elle, si petite, et déjà si malmenée par la vie, il nous a fallu relativiser et prendre sur nous pour ne pas s’écrouler…

Elle est pleine de vie. Elle a un sourire qui vous fait fondre d’amour. Elle a soufflé sa première bougie aujourd’hui. Nous n’avons pas vu défiler ces jours tellement occupés à profiter de nos deux amours chaque jour et de vivre chaque moment, chaque instant à 300%. Et pourtant voilà, 12 mois ont passé… Notre bébé a grandi et Coquinou a soufflé avec elle sa première bougie. Dimanche, nous fêterons ce moment en famille.

Cette année a été riche , très riche en émotions. Nous avons 2 enfants magnifiques que nous aimons du plus profond de notre coeur.

Bon anniversaire petite merveille!!! Coquinou, Papa et Maman t’aiment très très très fort.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Nous avons eu une pensée particulière aujourd’hui pour un petit garçon, né le même jour que Zébulette et qui a soufflé lui aussi sa première bougie. Bon anniversaire petit sumo :-)

Comments: 18

  1. Une arrivée difficile mais mais je vous souhaite plein de moments à venir emplis de joie qui consoleront des mauvais …Bon anniversaire à Zébulette ! Profitez bien !!

  2. Quel joli article plein d’émotions ! On ressent tellement d’amour dans ce que tu écris… C’est magnifique. Joyeux anniversaire à Zébulette ! Des bises à vous.

  3. moi aussi je suis touchée de votre douce pensée 🙂 le plus dur est derrière vous….profitez et plein de bonheur à vous 4 et la mimine aussi 🙂 bises
    ps: ça va sa patte?

    • On retire les fils lundi elle commence à se déplacer un peu plus agilement. Merci pour ton message. Oui espérons aussi que le plus dur est passé 😉 aujourd’hui on profite à fond tous les jours.

  4. Coucou,
    Je n’ose imaginer ce que vous avez dû ressentir. Mon 2eme avait une super jaunisse et devait etre sous lampe UV la journée. J’ai passé les deux premiers jours dans la salle avec lui. Je ne pouvait le laisser seul. Et cela n’a duré que deux jours.
    Heureusement c’esr derrière vous !
    Bises. Delphine

    • Oui c’est derrière nous mais nous restons marqués, meurtris… Mais il nous faut avancer… Cela nous en renforcer dans la décision de l’hysterectomie, nous n’aurions pas supporter une troisième séparation… On serait devenu fou c’est sûr

Un petit message fait toujours plaisir <3 et on répond toujours :-)