Quand la santé nous lâche...

Quand la santé nous lâche…

Bonjour à toutes et à tous,

Quand la santé nous lâche...

 

Certains l’ont vu, d’autres l’ont su, Maman a eu des ennuis de santé. Aujourd’hui, la fatigue est présente. Et les nouvelles de la semaine dernière n’ont rien fait pour arranger ça… La santé est précieuse les amis, ne l’oubliez pas. Prenez soin de vous et de vos proches. Nous n’avons de cesse de le dire mais on le répète encore: vivez votre vie, ne la regardez pas… Profitez de chaque instant et croquez la vie à pleines dents.

Cette saleté de crabe a emporté la mère de Maman il y aura 9 ans en octobre. L’an dernier il rôdait sournoisement au-dessus de la tête de Maman. C’est pourquoi, nous avons pris une décision radicale. Maman a subi une hystérectomie. Nous avons choisi la vie. En novembre, l’arrière grand-père des enfants a vu sa santé se dégrader. Puis il est rentré à la maison et tout le monde a fait en sorte d’améliorer son confort de vie. Seulement cette saleté de crabe rôde et la menace est là. Nous en saurons plus la semaine prochaine mais nous devons nous y préparer, il ne vivra pas éternellement.

Ce sont de durs moments à traverser et à accepter car Maman va perdre un pilier dans sa vie, perdre une nouvelle partie d’elle-même… L’impression de revivre ce même cauchemar qu’il y a 9 ans… Pourtant voir son corps se fatiguer, le regarder souffrir au fil des jours devient insoutenable. Se remémorer tous ces moments de bonheur où il a toujours été présent. Il est tellement fatigué que même nos enfants ne le motivent plus. Ils ont pourtant été un bon moteur durant ces deux dernières années. Chaque fois qu’il voyait ses arrières petits enfants, son visage s’illuminait de joie.

Lettre à vous…

Quand la santé nous lâche...

Aujourd’hui je sais que nos moments sont comptés… Je le ressens au plus profond de mon être… Maman s’il-te-plaît, prends soin de nous , de lui… Tous les deux vous veillerez sur nous de là-haut… La seule chose qui saura me réconforter c’est de savoir que, là-haut, vous ne souffrez plus… Pourtant je ne suis pas prête à lâcher prise et à accepter votre perte. Ton départ a été l’épreuve la plus difficile que j’ai jamais eu à vivre et je ne sais pas si je serai capable de revivre cette épreuve encore une fois…J’ai l’impression que le monde s’écroule autour de moi, l’impression de perdre mes repères. Je pense à mes enfants, ils sont ma force…

Saleté de crabe, puisses-tu disparaître de notre planète… Laisse-nous vivre en paix et être heureux!

Avez-vous vécu cette situation? Comment avez-vous fait pour ne pas sombrer?

A bientôt pour un billet moins triste, désolés il fallait que ça sorte…

 Vous pouvez nous suivre sur notre page Facebook, mais également sur Twitter, Instagram, HellocotonPinterest et Google+.

Les images proviennent du site Pixabay.com.

Comments: 14

  1. Courage ma maman est partie il y à 2 ans d’un cancer de l’estomac et mon papa il y à 26 ans d’un cancer des intestins. C’est dur très dur..
    Prends soin de toi. Bisous

  2. oh lala… me voici toute larmoyante… si tu savais comme vos mots me touchent! Il y a un peu plus d’un mois on a découvert que mon papa avait un cancer de la prostate…et un cœur trop fragile qui lui a nécessité la pose de 3 stents! bref c’est dur… très dur en ce moment! Je vous embrasse très fort et vous envoie plein d’ondes positives pour ces difficiles moments! <3

  3. salut , je partage ta douleur, tes craintes et je suis d’accord qu’il faut profiter de tout ce qu’on peut
    mon père a fait un avc en décembre et mais s’il est assez bien rétabli c’est plus le même homme et tout est différent et dur
    quand aux parent de mon mari, son papa a cancer des poumons et est au stade qu’il font plus que des soins palliatif , on a faille le perdre le weekend passée mais il est toujours la, il lui reste tout au plus quelques semaines alors je comprend par quoi tu passe , prend soin de toi et tes proches gros calons

  4. Courage à toi pour ces douloureux moments… Mon Papa est parti ainsi à 48 ans, il y a 12 ans. Après, on vit différemment, c’est certainement. Je pense à lui chaque jour. Je me suis même créé de nouveau souvenirs avec lui, comme s’il avait vécu certains moments avec moi. Il a disparu, mais pas notre amour. Comme pour toi, j’en suis sure. Bon courage pour cette épreuve et pour la surmonter ensuite, avec ta famille auprès de toi. Bisous…

  5. Coucou, ici cette saleté est un peu une histoire de famille …. On a perdu pas mal de monde à cause de lui et ça a été très difficile à chaque fois même si malgré tout on s’y ” prépare”, on le sait …
    Soyez fort et serrez vous les coudes , quoi qu’il arrive il restera à toujours avec vous dans votre coeur et le principal c’est ça =)
    Puis un jour on les rejoindra et qui sait on fera peut-etre une super bringue !

Un petit message fait toujours plaisir <3 et on répond toujours :-)