La propreté: chacun son rythme

Bonjour à toutes et à tous, 

macaron-rdv-education

Cela fait quelque temps que nous n’avons rien partagé avec vous. Cette nouvelle rentrée est une grande et belle aventure pour nous tous. Il nous faut désormais trouver notre rythme de croisière. Et notre jolie Zébulette nous a fait une immense surprise: elle demande le pot d’elle-même! C’est une joie de la voir grandir et s’épanouir, mais on prend également une sacrée claque! Mais où sont nos bébés??

Nous ne nous étions pas posés la question de la propreté. Pourquoi? Tout simplement parce que nous avons choisi de les laisser évoluer à leur rythme sans les presser. Bien sûr ce choix est possible parce que nous avons décidé que Maman donnerait la priorité aux enfants. C’est pour cela que j’ai changé d’orientation professionnelle en réalisant une formation CAP Petite Enfance l’année des 2 ans de Coquinou.  Cette même année, je tombais enceinte de Zébulette. Nous avons ensuite opté pour le congé parental. Celui-ci m’a permis de m’occuper de nos enfants à temps plein et de pouvoir les laisser grandir sans pression.

Lorsque j’étais enceinte de Zébulette, Coquinou ne voulait pas entendre parler de la propreté. Il connaissait le pot et sa fonction puisqu’il a passé un an et demi en garde avec d’autres enfants. On lui proposait systématiquement le pot mais il y prêtait rarement attention. Nous le félicitions lorsqu’il se décidait à y faire ses besoins mais malgré tout il préférait les couches. Nous en avons longuement discuté entre nous et nous avions décidé de ne pas le brusquer. Bien sûr, nous avons entendu de nombreux conseils et réflexions mais peu importe… Nous avons juste répondu que c’était notre choix ou nous répondions « oui, oui » et puis nous passions à autre chose.

Vers mes 2 mois de grossesse, Coquinou a commencé à utiliser son pot régulièrement à la maison. Pour toutes les sorties, son amie la couche reprenait la première place. Soit, nous l’avons laissé faire. Et un soir de janvier, au moment d’aller se coucher, il nous a regardé et nous a dit « veux pu couche ». Je me souviens encore de la tête que Papa a faite comme si c’était hier! Nous avions déjà installé une alèse dans son lit mais nous avons renforcé le dispositif en installant une deuxième alèse en travers. Nous avons ensuite poser son pot au bout de son lit « au cas où ». Eh bien, la nuit fut excellente pour tous! Nous n’avons jamais eu de réel accident propreté. Coquinou fut propre du jour au lendemain jour ET nuit!

Concernant Zébulette, nous ne nous sommes pas posés de questions. C’était évident pour nous qu’elle avait le temps… Sauf qu’elle nous a surpris par son autonomie. Dernièrement nous avions fait du tri et nous avons sorti le pot de Coquinou. Zébulette l’a pris et de suite a enlevé chaussures, pantalon, couche et s’est assise dessus! Nous nous sommes regardés, amusés. Nous nous sommes dit « c’est un jeu », la propreté ce ne sera pas tout de suite… Son frère avait presque 3 ans. Elle a tout juste 2 ans… Nous avons le temps… Nous l’avons rhabillée une fois qu’elle nous a dit « arrive pas ». Nous lui avons répondu qu’elle y arriverait plus tard, que ce n’était pas pressant. C’était sans compter sur notre petite têtue… Quelques instants plus tard, elle s’est éclipsée dans la cuisine avec son pot, a enlevé ses chaussures, son pantalon, sa couche et s’est installée….pour faire pipi! Elle nous a ensuite appelés pour avoir un bout de papier. Ben oui, elle a bien saisi le principe^^! Dans la journée elle y est retournée plusieurs fois et cela fait plusieurs jours déjà que la propreté fait son chemin à la maison…

Toute cette histoire nous fait penser au proverbe très célèbre: rien ne sert de courir, il faut partir à point.

Nous vous le répétons très souvent mais nous en sommes convaincus: faites leur confiance et faites vous confiance! Ils vous surprendront d’eux-mêmes, pas besoin de les presser… L’enfance est un moment important, il faut le savourer…

C’était notre participation aux jeudis éducation de WonderMômes. Vous retrouverez les autres participations ici:

Papa blogueur : quelles précautions prendre devant l’intérêt des enfants pour les écrans ?

WonderMômes : Top 10 de vos #jeudiseducation préférés !

EzEvEl: 3 semaines après la rentrée

Comments: 22

  1. coucou
    Je suis entièrement d’accord avec toi , il faut laisser le temps au temps , certains sont propre plus tôt que d’autre, quand ils son prêt dans leur tête tout suit tout seul, bises

  2. Coucou,
    Je suis tout à fait d’accord avec toi. M’étant laissée influencer pour ma 1ère, j’ai bien vu que c’était beaucoup facile de les laisser faire à leur rythme pour ses frères.
    Delphine

  3. ha la propreté, soit ils adhèrent ou pas… ici pour la petite hina ça ne devrait plus tarder pour lui présenter le pot… par contre pour les frères la nuit bien qu’ils aient 5 ans et demi c’est pas ça … un fléau l’énurésie et là je pense qu’ils y arrivent ou alors c’est psychique car sont 2 à faire pipi au lit

  4. Je suis complètement de ton avis et c’est valable pour de nombreux points concernant l’éducation et l’apprentissage!

  5. coucou, entièrement d’accord =)
    Ici Mr Woody bébé n’est pas encore propre ( 2 ans et demi) mais on le laisse évoluer comme il l’entend et comme notre super pédiatre nous a dit  » on a jamais vu un enfant de 10 ans avec encore une couche 😉  » donc pas grave =)
    Merci pour ton article ! Bisous

  6. Il paraît que les filles sont propres plus vite que les garçons… je ne sais pas je n’ ai pas eu de garçon pour comparer ;)! Mais chacune a vécu la propreté à son rythme. Par contre, j’ai toujours détesté la période du « juste après » où il faut avoir des toilettes sous la main, là tout de suite pour éviter l’accident!

    • lol c’est clair que la période du « juste après » est un peu source de stress mais il faut se rendre à l’évidence: on ne peut pas les garder éternellement bébés… bises

  7. Ici je m’efforce de ne pas stresser mes loulous!!! Tout s’est fait naturellement, le pot était à disposition, on lisait beaucoup de livres sur le sujet et un jour s’est venu a 2 ans pour les 2…Ce qui m’a toujours épaté c’est qu’une fois propre la journée ils l’ont été aussi la nuit.Chouette article, vraiment d’accord qvec toi!

    • Merciii oui tu as raison, le stress n’est pas un allié dans cette étape… Pour Coquinou c’est pareil propre nuit et jour , on verra ce que Zébulette nous réserve 😉 bises

  8. J’adore ! Merci pour ce super article ! Tu as tout à fait raison et à la maison j’applique le même principe : elle gère toute seule… ou pas lol puisque ma puce de 30 mois n’est pas encore prête elle connaît aussi le pot mais ce n’est pas son truc pour l’instant, elle a autre chose à faire En tout cas, félicitations à ta grande fille !! Tu dois être fière

  9. chagazoulouchagazetvous says:

    oh c’est trop mignon, petite choupinette ! ma mère m’a toujours dit que les filles étaient plus vite propres que les garçons.
    ici Anna n’a qu’un an et demi et parfois elle s’assoit aussi sur le pot pour nous imiter. mais en restant habillée 😀
    Pour Paul on a commencé vers ces 2 ans et demi, sans le brusquer. pas besoin d’être propre pour rentrer à la kindergarten donc pour nous aussi c’était une évidence.
    Sauf que là, il a 3 ans et 3 mois… et on ne l’a pas écouté quand il a dit qu’il ne voulait plus de couches la nuit… j’avoue la couche c’est bien pratique! (depuis sa naissance, on n’a du avoir que 5 nuits sans aucun réveil de sa part ou de sa soeur… donc bon, chaque chose est bonne pour dormir +)…
    là, je me suis posée et me suis dit qu’on allait essayer… ok… toujours sans le brusquer. 1 fois sur 2 il fait pipi dans son lit la nuit. mais ce n’est pas grave, on change les draps et on recommencera…

    • C’est sûr que les nuits à « épisodes » ça fatigue beaucoup… C’est compréhensible de ne pas avoir « écouter » ses premières demandes… Courage après ça sera que du bonheur 🙂

  10. coucou a chaqu’un son chemin a la vitesse qui le sens, la plus grand a mis plus longtemps de couches et puis la deuxième a suivis sa soeur et a 2 ans et demie elle était déja propre …la premiere est douez en lecture peut etre la deuxième serra plus long pour apprendre va savoir
    bon dimanche

  11. J’étais également dans cette optique. Mais je trouve cela plus facile d’être relax quand, finalement, les choses se passent aux âges « communs » 2 ans-3 ans-4ans max tout le monde sera d’accord pour dire: rien ne presse.
    Quand ton enfant de 5 ans et demi n’est toujours pas propre la nuit, et bien la pression est différente.
    Même si c’est courant (20% des enfants) au final, c’est difficile en tant que parent.
    On n’y peut rien, chaque enfant va à son rythme même si ça n’est pas 3 ans…

    • Coquinou n’avait pas 3 ans qu’on nous mettait déjà la pression donc j’imagine bien votre désarroi face à la situation… Mais comme tu le dis cela arrive à beaucoup d’enfants. Jusque 6 ans et demi, il n’y a pas d’inquiétude à avoir, rassurez-vous. Faites vous confiance mutuellement et entourez vous d’amour dans votre bulle, essayez d’ignorer les réflexions même si on le conçoit ce n’est jamais facile. On vous envoie plein d’ondes positives <3 <3

Un petit message fait toujours plaisir <3 et on répond toujours :-)