#10dumois

La leçon de poésie #10dumois

Bonjour à toutes et à tous,

La leçon de poésie #10dumois

Vous n’y avez pas échappé, c’était la rentrée. Nous avons eu la chance que tout se soit bien déroulé pour nos enfants. D’autres ont beaucoup pleuré et certains pleurent encore. C’est une période très difficile pour les loulous qui sont stressés. Pour nous adultes, cela paraît dérisoire désormais lorsqu’on repense à toutes ces rentrées que l’on a vécu. Malgré tout, nous avons tous un souvenir bien précis d’un moment bien traumatisant à l’époque pour notre âge.

Eh oui, nouvelle rentrée, nouvelle classe, nouveaux camarades ou même nouvelle maîtresse ou nouveau maître, on appréhendait tellement à l’époque… Aujourd’hui on en rit bien sûr mais si on replonge dans nos souvenirs, on comprendra un peu mieux le désarroi de nos petits. Qui n’a pas connu cette fameuse leçon de poésie où l’on devait se lever pour réciter debout devant la classe? Quel élève n’a jamais ressenti cette énorme boule au ventre? Qui se serait volontiers caché dans un trou de souris? Hihihi… on dirait que certain(e)s d’entre vous se sont reconnus^^.

De la nostalgie au bonheur, il n’y a qu’un pas

Cette année, Coquinou est entré au CP. Les choses sérieuses commencent. Nous avons réagi lorsqu’on le voyait se renfermer sur lui-même en maternelle. L’ambiance de son ancienne école ne correspondait pas du tout à nos attentes. Nous n’en dirons pas plus ici. Heureusement nous avons trouvé une école privée où l’équipe éducative est à l’écoute et bienveillante avec les enfants.  Coquinou s’est totalement épanoui! A tel point qu’il réclame pour présenter un objet ou un livre à l’oral devant sa classe. Nous espérons qu’il gardera cette motivation et cette force intérieure tout au long de sa scolarité.

La leçon de poésie #10dumois
Illustration de Cécile Hudrisier

 

La première semaine de grande section, il était heureux de nous réciter la comptine qu’il avait apprise. Pour la fête des mères, il a également récité un joli poème à Maman. Nous étions très émus, il faut l’avouer. Maman a compris que les petits avaient de bien plus grandes capacités à retenir que les adultes lors de son CAP Petite Enfance. Faites le test: choisissez un texte, lisez le plusieurs fois avec un petit et vous verrez lequel des deux l’aura le mieux retenu.

Quelques petites astuces

Pour les plus grands, voici quelques conseils pour apprendre sa leçon de poésie. Dans la mesure du possible, il faut essayer de s’isoler un endroit calme pour lire plusieurs fois le texte en entier. Si votre enfant a plutôt une mémoire auditive, le lire à voix haute ou le chanter plusieurs fois. Certains enfants ont plutôt une mémoire visuelle. Dans ce cas, il est recommandé de recopier la poésie au moins une fois. Afin de mieux la retenir, il faut en comprendre le sens et être capable de l’expliquer à une tierce personne. Enfin, apprendre strophe par strophe ou vers par vers peut être une bonne méthode. Maintenant vient le plus compliqué ou pas^^ : réciter la poésie devant quelqu’un.  Si l’angoisse survient, il faut penser à bien respirer.

On partage avec vous une jolie poésie toute en couleurs:

La leçon de poésie #10dumois
Les crayons de Corinne Albaut

 

C’était notre participation au rendez-vous #10dumois de notre copinaute Claire du blog Egali-mère sur le thème: La leçon de poésie.

On vous dit à très vite pour un nouveau billet 😀

Vous pouvez nous suivre sur notre page Facebook, mais également sur TwitterInstagramHellocotonPinterest et Google+.

Comments: 6

  1. Ah les poésies pour la fête des mères ! Que de bons souvenirs…

  2. Hello !!!! merci pour ces conseils 😉
    Je découvre ton blog et j’aime beaucoup, je vais suivre de près tes articles !
    Belle semaine 🙂

Un petit message fait toujours plaisir <3 et on répond toujours :-)