Le changement …. C’est maintenant!

Bonjour à toutes et à tous, 

macaron-rdv-education

Cette année, nous avons pris un  grand virage en famille. Coquinou a changé d’école et Zébulette l’y rejoindra en septembre prochain. Un grand changement pour Papa et Maman: Zébulette a décidé de s’essayer à la propreté. Elle nous épate par son autonomie. Cette année, Coquinou est inscrit à plusieurs activités extra-scolaires. Nous l’y préparons depuis plusieurs semaines. Il a commencé le judo et ce tout premier cours lui a beaucoup plu.

Accepter le changement c’est dur…

Coquinou est un enfant très sociable. Il a cependant du mal à accepter le changement. Lorsqu’il était petit, il n’y prêtait pas ou peu attention. Depuis un an ou deux, le moindre changement entraîne son lot de questions. On le sent quelque peu angoissé par ce qui se passe ou va se passer.

Désormais, nous devons faire attention et le prévenir à l’avance autant que possible. Si nous oublions et que la fatigue s’en mêle, il est presque sûr et certain que tout va se finir avec des pleurs ou un petit garçon frustré qui se renfermera dans sa coquille. Inutile de vous dire que ce comportement n’est pas l’idéal pour passer une bonne journée…

« C’est plus comme avant… »

Dernièrement, nous avons déplacé tous les meubles de la salle ainsi qu’une grande partie de leurs jouets. Sur le moment, nous n’avions pas pensé à lui expliquer le « pourquoi ». Et là, ce fût le drame: cris, pleurs, fatigue, incompréhension… J’ai de suite regardé Papa et nous nous sommes assis près de lui. Il était un peu tard, mais nous lui avons expliqué ce qui allait se passer le lendemain. Son visage s’est adouci et il a voulu nous aider tout en demandant: « Mais demain on va tout remettre pareil, hein? ». Nous l’avons rassuré:  » Bien sûr que nous allons tout remettre à sa place mon petit coeur ».

Le lendemain, tonton est arrivé et les travaux ont commencé. Coquinou était ravi et proposait son aide. Autant que possible, nous le faisions participer. La journée finie, Coquinou trouvait ça joli mais il nous a dit: « C’est plus comme avant… ». Ces mots sont en effet logiques, mais l’intonation de sa phrase en disait bien plus… Nous avons donc pris quelques minutes pour en discuter avec lui et le rassurer.

Le changement .... C'est maintenant!
Photo de nos travaux 🙂

Certains enfants sont plus sensibles que d’autres aux changements. Il faut les aider à retrouver leur sérénité, soit en leur expliquant en avance, soit en prenant le temps de leur expliquer ce qui se passe au moment où l’angoisse monte. Selon nous, tout est question de patience et de dialogue… Nous vous le répétons très souvent mais nous en sommes convaincus: faites leur confiance et faites vous confiance! Vous saurez reconnaître ce moment où votre enfant aura besoin de vous.

C’était notre participation aux jeudis éducation de WonderMômes. Vous retrouverez les autres participations ici:

Publié par Pa'Man! C'est une longue histoire...

Un papa, une maman, deux enfants et plein de choses à vous raconter!

Les commentaires sont fermés.